La culture du vivant

Déclin de la biodiversité en agriculture

Depuis plusieurs décennies, les scientifiques s’inquiètent du déclin de la diversité des espèces vivantes. Une cause majeure de cette perte de biodiversité est l’intensification de l’agriculture. Le secteur agricole réalise toutefois qu’il est dépendant de la diversité biologique et devra adapter ses pratiques dans les années à venir pour préserver ses ressources.

Dès lors la question se pose : quel est l’intérêt de la biodiversité sur l’agriculture ?

 

L’intérêt de la biodiversité sur l’agriculture

Les sols, à eux seuls, abritent un quart de la biodiversité de la planète. La multiplicité des organismes sous terre libère une quantité importante de nutriments provenant de la décomposition de la matière organique qui sont ensuite plus facilement assimilables par les plantes. Les organismes vivants sous terre contribuent également amplement à la bonne texture et à l’équilibre du sol. Dès lors, un sol sain est un sol vivant et riche, qui s’autorégule et donne de bons rendements.

Sur le champ, les haies, les bandes fleuries et couverts végétaux offrent le gîte et le couvert à la faune auxiliaire. S’y retrouvent les prédateurs naturels qui se nourrissent des ravageurs, et les pollinisateurs qui assurent la reproduction des végétaux et la formation de fruits et légumes. En Europe, 84% des espèces cultivées et 30% de notre alimentation dépendent de la pollinisation. Les services de pollinisation représentent un chiffre d’affaire annuel de 153 milliards d’euros, ce qui représente 9,5% de la valeur de la production alimentaire agricole totale dans le monde.

 

Créer de la valeur avec la biodiversité

Régénérer la biodiversité́ est créateur de valeur pour les entreprises et collectivités de demain. C’est une relation win-win car une biodiversité régénérée donnera des rendements optimisés. BeeOdiversity établit la priorité des actions en se basant sur des mesures quantitatives. Les données recueillies par le BeeOmonitoring nous permettent de sensibiliser, fournir une expertise ainsi que déclencher un changement. Elles quantifient les concentrations en pesticides, métaux lourds, nitrates et la diversité végétale sur de larges surfaces (700 ha). Ainsi, nos monitorings de vignobles par exemple ont permis de fortes réductions de l’utilisation des pesticides. Nous accompagnons les agriculteurs et autres parties prenantes dans leur conversion vers une stratégie agricole durable, qui optimise l’utilisation des intrants et améliore la biodiversité des parcelles agricoles

biodiversité photovoltaiques

Tendances

La transition vers des pratiques durables dans le domaine de l’agriculture et de la production alimentaire sont au centre du Pacte Vert de l’Europe, aussi connu sous le nom de “Green Deal”. Le secteur alimentaire s’adapte, et les engagements pour une agriculture responsable se multiplient. Pour n’en citer que quelques-uns, des entreprises tel que LU qui à travers le programme LU’HARMONY soutiennent une culture de blé plus respectueuse de l’environnement et de la biodiversité et réduisent l’empreinte environnementale de leurs biscuits dans l’ensemble de la filière blé. Le groupe Bonduelle s’est engagé dans un programme-pilote de légumes en plein champs pour tester des innovations technologiques et culturales visant à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires. Florette France, qui à travers sa démarche d’AGRIlogique garantit des produits sans résidus de pesticides grâce à des pratiques agricoles qui favorisent la biodiversité. Ou encore, ces 19 multinationales, parmi lesquelles les géants de l’agroalimentaire Nestlé, Unilever, Mars et Danone, qui à travers la coalition « One Planet Business for Biodiversity (OP2B) » s’engagent en faveur de la biodiversité au sein de leur chaînes d’approvisionnement et de leurs portefeuilles de produits.

Pour plus d’informations sur ce que BeeOdiversity fait pour la biodiversité, contactez-nous.

0 Commentaire

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

    BeeOdiversity développe des projets dans plusieurs pays européens, en Suisse et aux États-Unis. Ses outils et services peuvent être utilisés partout à travers le monde.

    Pour tous les pays (incl. Belgique) : +32 2 428 00 82

    Siège social : Avenue des Ajoncs 25 - 1150 Bruxelles (Belgique)
    Siège d'exploitation : Chaussée de Namur 143 - 1402 Thines (Belgique)

     

    Pour la France : +33 6 21 76 65 75 

    Station F - 5 Parvis Alan Turing, Paris 13ème (France)

     

     

    Envie de travailler avec nous ?